Dürer, Underweysung der Messung (1525)

Albrecht Dürer (1471-1528) se rend en Italie en 1494 pour y perfectionner son savoir pictural et y découvre les mathématiques et le rôle qu'elles tiennent dans la composition et la perspective. Il étudie Euclide et Vitruve et son traité d'architecture, ainsi que les recherches d'Alberti et la Divina Proprtione de Luca Pacioli. Il publie, en 1525, son propre manuel sous l'intitulé Underweisung der Messung mit dem Zirkel und Richtscheit (Instructions pour la mesure à la règle et au compas) qui développe en quatre livres les principales constructions géométriques et leurs applications. Comme chez ses prédécesseurs « géométriciens de la lettre », Felice Feliciano, Sigismondo Fante, Pacioli, il détermine un tracé idéal de la capitale romaine, destiné autant à servir de modèle dans l'imprimerie que pour la gravure lapidaire. Il l'accompagne d'études inédites sur la lettre gothique. L'ouvrage connaît un succès durable. Ce dossier présente une réédition en caractères romains, datée de 1605.
Voir exemplaire numérisé sur Gallica
Document : bibliothèque de l'école Estienne pour l'édition de 1605.